FabbUlose

« FabbUlose » : le magazine de ceux ont la win attitude (numéro perpétuel et gratuit)


Horoscope:

Abelier

Bélier: Travail: Enfoncer des portes ouvertes, ça ne vous ressemble pas.

Ataureau

Taureau: Amour: On vous fait porter des cornes. En l’apprenant, vous verrez rouge.

Agemeaux

Gémeaux: Santé: Vous marchez à côté de vos pompes.

Acancer

Cancer: Santé: Désolé.

Alion

Lion: Amour: Vous rugissez de plaisir.

Avierge

Vierge: Amour: Arrêtez de serrer les fesses et ça passera.

Abalance

Balance: Amour: Il va falloir choisir. Santé: Et puis diminuez les chouquettes si vous voulez perdre du poids. Travail: Et tant que vous y êtes, arrêtez de dénoncer vos petits camarades.

Ascorpion

Scorpion: Travail: Attendez vous à un Wind of Change. Amour: Ne perdez pas espoir dans vos déboires sentimentaux, votre ex is Still Loving you.

Asagittaire

Sagittaire: Travail: Le chômage sera long car vous n’avez qu’une seule corde à votre arc. Amour: Si les choses vont si mal c’est peut-être à cause de votre haleine de poney.

Acapricorne

Capricorne: Amour: Capri, c’est fini. Il vous restera les cornes.

Averseau

Verseau: Travail: Commencez par lire le recto, vous comprendrez mieux les instructions. Amour: Vous délaissez trop le recto.

Apoisson

Poissons: Argent: Suite à des placements hasardeux, vous prenez l’eau.


Trésor de la culture :

On a découvert récemment le premier jet du fameux Hamlet écrit par le non moins fameux William Shakespeare. Le voile se lève sur la genèse de cette œuvre magistrale. Nous vous livrons ce texte.

aHamlet, prince de Danemark, est en pension en Angleterre chez sa grand-tante Ophélie. Un messager vient lui annoncer la tragique nouvelle de la mort de son père le roi. Le coursier arrive dans la paisible bourgade de Winchester dans le comté du Sussex. C’est le début de l’automne, le paysage où débarque Johnny Eggman est baigné par les premiers rayons du soleil. En cette heure matinale, on ressent l’humidité laissée par les pluies abondantes de la semaine passée. Arrivant sur le perron de la pension où réside le Sir Hamlet, Johnny Eggman active la clochette de l’entrée pour signaler sa présence. Une femme s’essuyant les mains dans son tablier lui ouvre. C’est dame Ophélie, interrompue dans la préparation d’une tourte aux pommes. Johnny Eggman demande audience auprès de Sir Hamlet. Dame Ophélie s’exprime en ces termes : « Crévindiou, c’est qu’il est pas là ce saligaud, il est parti aux champignons ! » Johnny Eggman laisse la grande dame retourner à ses fourneaux et décide d’aller à la rencontre d’Hamlet. S’approchant de l’orée du bois de Lexinton, il s’enquit auprès des promeneurs munis d’un panier en osier, à coup sûr des glaneurs de mycètes, s’ils n’auraient pas croisé le chemin du dauphin. Il s’exprime en ces termes : « Avez-vous vu Hamlet aux champignons ? » Personne ne l’a vu mais la question fait son chemin et se passe de promeneur en cueilleur, de cueilleur en promeneur. Imprégnés de cette réplique, de nombreux Winchesterois ont la même idée le soir venu : ils font une omelette aux champignons ! (NDLR: Shakespeare, voulant toucher les êtres jusqu’à l’estomac, met en scène cet épisode historique qui a vu la création de la recette de l’omelette aux champignons par les villageois de Winchester-le-haut – ceux de Winchester-le-bas ayant préféré manger du hareng fumé ce jour-là.) Johnny Eggman ne croise pas Hamlet qui sera retrouvé quelques jours plus tard à errer dans les rues de Winchester-le-bas.b Il est en pleine hallucination suite à un mauvais choix de cueillette. Dans son incohérence, il s’arrête devant une fontaine en criant : « Otez l’eau ! ». Quand on lui ramène son petit neveu délirant à la maison, tante Ophélie pèse longtemps le pour et le contre en raison du coût des frais médicaux à cette époque, en V.O : « Toubib or not toubib : that is the question ».

Des notes de bas de page indiquent que Shakespeare avait imaginé une suite à cette œuvre : Hamlet au lard et Hamlet aux œufs brouillés (cette dernière version sera refusée par les directeurs de théâtre car jugée trop obscène).


Santé:

cLes conseils du docteur Bernhardt:

– Pour ceux qui sont grippés en période hivernale, une seule solution: une goutte d’huile à chaque articulation. Pour les bras grippés, choisissez de préférence l’huile de coude!

– Vous avez mal aux cosinus? Vous avez surement attrapé la grippe des maths!


Annonce commerciale:

Régime Mac Gros

Amis gros, avant de penser à l’anneau gastrique, essayez la gastro d’Annick, notre nouvelle serveuse du Mac Drive de Loudéac!


Cinéma:

bete


Élections:

dInterview exclusive de Jean-Jacques Pompon, candidat du Parti Pris.

FabbUlose: Petit, aviez vous une tirelire Pompon?

J.J. Pompon: Sûr! Le chihuahua.

FabbUlose: Voilà qui est original. Et quelle est la devise de votre formation politique?

J.J. Pompon: Pas vu, pas pris !

FabbUlose: D’après vous, quelle sont vos chances pour les prochaines élections.

J.J. Pompon: Plutôt bonne, tout les commentateurs politiques s’accordent déjà à dire que si nous passions le premier tour, ce serait le Pompon.


Sport:

FRANCE-GALLE enfin au stade de France avaient entendu les fans de la chanteuse. Pendant la Marseillaise ils se posaient déjà des questions, mais au premier essai transformé ils comprirent qu’on les avait dupés.


Annonce commerciale:

Marre des radio grésillantes et des sonneries stridentes des matins difficiles? Mettez plutôt le réveil à sonnet:

Noire nuit sombre d’ébène

Transpercée d’éclats vermeils

Aux premiers rayons du soleil.

Contempler dans l’herbe couchée,

Les salles voûtées éventrées

Des songes par l’aube chassés.

Sur cette lande désolée,

J’aurais voulu bien des genêts

Où se baigneraient des croissants

De lune sous la voie lactée.

Mais comme je manque de bol

Et ne trouverai plus de pin,

Restons donc dans nos draps froissés,

Etale sur moi ton sein doux.


Télé:

eAprès le succès de the Voice, on annonce l’arrivée prochaine sur la TNT d’un télé-crochet pour sourds-muets reprenant les chansons de Véronique Sanson. Barbe Rousse et Francis Lalanne seraient déjà pressentis pour être membres du jury (rapport au fait que des pirates doivent être jurys dans un télé-crochet).


Le bréviaire des religions :

Le Dalaï Lama serait-il pressé de changer de vie ? En effet, son ongle incarné mal soigné se serait déjà réincarné.


Les calepins du cinéma :

Le réalisme allemand contre l’idéalisme français

Dans « La chancelière perd la tête » (film allemand de Markus Imboden), l’amnésie accidentelle de la chancelière allemande réveille en elle des envies de politique de répartition plus égalitaire à mesure que le film avance. Mais à la fin du film, elle retrouve en quelque sorte la raison en revenant à une politique plus classique.

Dans « Ca ne peut pas continuer comme ça ! » (téléfilm français de Dominique Cabrera), l’état de santé du président de la république française, en phase terminale d’un cancer, le conduit à prendre un sosie. Le caractère inéluctable de son sort à court terme le pousse à engager de courageuses réformes sociales, tout ceci rendu possible par son sosie.

Pour avoir un président courageux, un président socialiste pour de bon, il faudrait donc qu’il soit malade, condamné, et qu’il le sache. Quelle concordance de faits improbables faudra-t-il attendre pour que les cieux s’éclaircissent enfin ? Euh… ça ne serait pas déjà arrivé ça… ? Non, la solution n’arrivera pas d’en haut…


Vu ailleurs:f

SOUCOUPE PEOPLE

Sur une plage de ZX-45, on aurait vu le Prince héritier Xarnac se promener tentacule dans tentacule avec la sulfureuse star de cinéma octopède Milenizena.


Politique:

Les forts taux de sel et de graisse des produits de salaison augmentant les risques d’accident vasculaire, le gouvernement avait décidé de se réunir avec les représentants des charcutiers et traiteurs. « Il y aura un avant et un après grenelle de la charcuterie » avait annoncé le premier ministre. Un mauvais esprit ayant remarqué que ces assises de la charcuterie n’ayant pas lieu rue de grenelle mais rue du chat qui pète avait rétorqué qu’il aurait fallut les appelées les chats qui pètent de la charcuterie. Après maints pourparlers, les deux parties arrivèrent à un accord historique. Pour lutter contre le risque que représente les produits de salaison pour la santé publique, la présence d’un défibrilateur cardiaque sera rendue obligatoire dans chaque charcuterie.


Le billet de notre comportementaliste:

– Amis safaristes méfiez-vous, car le rhino c’est rosse.

– Attention aux ravages de la drogue. Il en voit de toutes les couleurs depuis qu’il est camé Léon.


Télé:madmenIls n’ont pas froid aux yeux, et encore moins aux pieds.


Grand jeu concours des proverbes régionaux:

Dans la région Centre on dit de ceux qui dorment profondément: « Dormir comme un loir éteint » (envoyé par V.J. une lectrice de Saint-Malo)


Le courrier des lecteurs

Patrick B : Cher Professeur, je ne tiens plus ma femme à la maison, elle demande de plus en plus souvent à choisir la chaîne de télé que nous regardons après diner. Et si elle remet ça sur le canapé quand j’y suis assis ce soir j’ai envie de me casser la voix.

Le Professeur Astuce : Cher monsieur Bruel, je vous propose la solution suivante. La prochaine fois qu’elle remet en cause votre primauté sur la zapette, dites-lui donc : « Germaine, je ne m’immisce pas dans ton choix de programme pour la machine à laver, bien que mes chaussettes boulochent de façon horripilante, alors ne te mêle pas de mon choix de programme télé. »

 

alienpart1 alienpart2 alienpart3 somnonaute1 somnonaute2

avatarsite vignettesite

CONCOURS A VOS BULLES SUR SHY’COMICS:

avosbulleslf1

 

 

spivieille4

Publicités

2 réflexions sur “FabbUlose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s